La chance…

Aujourd’hui quelqu’un m’a dit, très gentiment : « Tu as de la chance de faire ce que tu aimes … » professionnellement parlant.

Non, je n’ai pas de la chance.

Je suis toujours allée chercher ce que je souhaitais depuis toute jeune. Contrairement à certains, chanceux ou pas (…) je ne suis pas née avec une petite cuillère en argent dans la bouche. Alors, oui, je suis allée chercher la sécurité matérielle car c’est ce que je souhaitais à l’époque. Je voulais être une business woman, faire une grande carrière, être toujours dans les avions, être indépendante financièrement, autonome, ne pas regarder, ne pas compter, me faire plaisir comme je le voulais… je le voulais et je l’ai eu, je me suis donnée les moyens d’atteindre mes objectifs.

Mais notre nature profonde nous rattrape un jour ou l’autre. Je n’étais pas heureuse et j’avais également commencé ce travail sur moi… Ce travail qui mène à se trouver soi-même… je me suis écoutée et j’ai finalement compris ce que je souhaitais sincèrement et profondément. J’ai compris qui j’étais (et j’apprends encore hein …), loin de la personne que je croyais être ou vouloir être. Loin de toutes ces « fausses croyances ».

J’ai tout plaqué et je suis rentrée, pour être près des gens que j’aime, et surtout pour être pleinement moi.

Refaire sa vie n’est pas une mince affaire. Changer de vie professionnelle, terminer les formations déjà entamées, changer de région et repartir à zéro, quitter ses Ami(e)s, ses repères, ses habitudes depuis plus de 10 ans.. et se lancer dans quelque chose de nouveau (qui finalement est le prolongement de moi-même, avec du recul on voit mieux les choses) ca demande beaucoup de COURAGE.

Alors, je ne dirais pas que j’ai de la chance, puisqu’au contraire je prends des risques, mais j’ai CONFIANCE. J’ai confiance car je me sens à ma place et que les choses se mettent en place, ce qui confirme qu’en effet j’y suis bien (à ma place !!!)

J’ai confiance car lorsque l’on souhaite quelque chose au plus profond de son cœur, de son être, quelque chose qui vibre et résonne juste à l’intérieur de soi, et que l’on se DONNE LES MOYENS, les portes s’ouvrent.

Avoir de la chance c’est gagné au loto, moi, je m’écoute, j’ose, j’ose dire NON ou STOP, j’ose nourrir chaque partie de mon être, j’ose vivre ma vie comme je l’entends et non comme on voudrait que je la vive et j’ose prendre des risques. Oui, je parie sur moi !!!

Donc, non, je n’ai pas de la chance, j’ai des envies, je me donne les moyens, j’y crois, je crois en moi et j’ose aller à l’Essentiel, mon Essentiel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *